« | Emirats Arabes | »



Dirham des Émirats Arabes Unis (AED)

Le Dirham émirati est l’unité monétaire officielle des Émirats Arabes Unis. Il est symbolisé par le sigle AED ou Arabe Emirates Dirham, mais une abréviation Dhs ou Dh est également placée derrière les prix. Un dirham est divisé en 100 fils. Les billets de banque sont de l’ordre de 5, 10, 20, 50, 100, 200, 500 et 1000 dirhams. Les pièces sont 1 Dh, 0,05, 0,5, 0,10 et 0,25 fils. 1 dirham équivaut à 0,22 euro.


Pièce de monnaie (Dirham Emirati).

L’histoire du Dirham

L’histoire de la monnaie a débuté au 1er siècle avant Jésus-Christ. Antérieurement, la monnaie a été couverte uniquement de divers mots arabes. Vers la fin du VIIème siècle, la pièce est transformée en monnaie purement islamique, accompagnée d’une citation pieuse ainsi que du nom et du titre du souverain. Au VIIIème siècle, le Maroc a créé sa frappe de monnaie avec les dirhams en argent uniquement. À partir du XIème siècle, les dirhams sont frappés avec de mauvais alliages. Entre Xème et XIIème siècle, le dirham a été frappé dans plusieurs pays, tels que l’Espagne, l’Irak, la Syrie, l’Égypte, le Maghreb. Le poids initial du dirham est de 4.15 g, mais Abd al-Malik le réduisait à 2.95 g. C’est l’équivalent du sept dixième de la mesure de poids appelée « mithkâl ». C’est durant la période du Xème au XIIème siècle que le dirham ait pu servir de monnaie en Europe.

L’historique du Dirham des Émirats Arabes Unis

Le dirham provient de la drachme grecque. Les pièces de monnaie dirham ont été frappées dans plusieurs pays méditerranéens tels que Ali-Andalus. Entre le Xème et le XIème siècle, le dirham est employé comme monnaie d’échange en Europe. En 1973, les Émirats optent pour l’utilisation d’une monnaie commune appelée « dirham ». Il a remplacé l’ancienne monnaie du rial du Qatar et de Dubaï qui circulait depuis 1966 dans tous les Émirats, excepté Abou Dhabi. À Abou Dhabi, le dirham a pris la place du dinar de Bahreinite. Il faut noter qu’avant 1966, plus exactement durant la période de transition, tous les pays des Émirats Arabes Unis ont utilisé la roupie du golfe et le rial saoudien.

Le dirham des Emirats, une monnaie convertible

Il faut noter que la forme et la taille de la monnaie sont réalisées pour que les non-voyants puissent les reconnaître facilement. Pour éviter les contrefaçons, les billets de banque sont réalisés avec précaution : papier spécial de haute qualité, des filigranes, des bandes métalliques et plusieurs autres particularités. Les techniques d’impression sont également très compliquées. Il ne faut pas oublier qu’on ne peut importer ni exporter le dirham, c’est-à-dire qu’il n’est pas convertible. Le change avec d’autres monnaies étrangères ne pourrait se faire uniquement qu’à l’intérieur du pays, principalement, dans des bureaux de change officiels. Un récépissé est donné après chaque change et il faut le garder précieusement pour pouvoir reconvertir les dirhams à la fin du séjour au pays.

Le verso des billets de banque est écrit en langue arabe avec une numérotation arabe orientale, tandis qu’au recto figurent des chiffres arabes et il est écrit en anglais. Il faut noter que parmi ces billets de banque dirham, on ne voit que rarement les billets de 200 dirhams, car le gouvernement a cessé de l’imprimer depuis 1989. Pour les pièces de monnaie, la numérotation et la description sont également en arabe. On peut convertir le dirham des Émirats Arabes Unis avec d’autres monnaies étrangères comme le dollar US, l’euro, le franc CFA, le dinar algérien… On peut aussi faire des changes de monnaies dans les banques ou les bureaux de change. Par ailleurs, il existe différentes façons de paiement telles que les chèques de voyage ou les cartes internationales.